Retour page d'accueil
Help

Les années 60 (suite)

Lancée fin 1959 sur Europe 1, par Frank Ténot et Daniel Filipacchi (inventée par Jean Frydman) la célèbre émission de variétés (pop music), Salut les copains, devient vite le rendez-vous quotidien incontournable pour beaucoup de jeunes auditeurs et leur permet de retrouver leurs vedettes préférées : Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Sheila, Richard Anthony, Eddy Mitchell, Claude François, Sylvie Vartan, France Gall, … et bien-sûr les Beatles.

En 1962, le magazine "SLC Salut les copains" fait suite au succès de l’émission et ira jusqu'à dépasser le million d'exemplaire. Les posters des isoles tapissent les murs des chambres.

La pilule contraceptive est déclarée illégale en France mais ne sera pas interdite à la vente.
Charles de Gaulle inaugure le nouvel aéroport d'Orly.

Guy Lux fait son apparition sur l'écran télé, dans l'émission jeu "La roue tourne".

La télé devient l'objet central du foyer, 2 millions d'écrans sont recensés en France. Le 20 juillet 1969, les premiers pas de l'Homme sur la Lune sont retransmis en direct par une caméra vidéo et constituent un événement planétaire suivi sur toute la planète par des centaines de millions de téléspectateurs.

Véritable symbole des yéyés, l’électrophone Teppaz a fait danser des millions d’adolescents sur les tubes de leurs idoles.

Au début des années 60, en plus du juke-box déjà largement présent depuis les années 50, apparaît dans les cafés français la machine Scopitone, sorte de juke-box qui diffuse sur un petit écran des chansons filmées. C’est l’ancêtre du clip qui a contribué à populariser de nombreux artistes.

Les "sixties" s’imposent comme une ère de rébellion. Sous l'influence londonienne, la mode subit aussi sa révolution avec l'apparition de la mini-jupe qui s’érige en symbole de l’indépendance féminine. Elle se porte avec des bottes, qui deviennent bientôt à la mode été comme hiver.

C'est aussi l'époque de la démocratisation du jean, au départ interdit dans de nombreux lycées et collèges. Les jeunes filles commencent à l’adopter vers la fin des années 60. Mais c’est le mouvement hippies qui lancera les premières évolutions : variation de couleurs, de forme, de coupe, broderie, ornementations, rapiècement, franges, etc. En 1969, un demi-million de personnes, ceux de la love génération, se retrouvent au festival de Woodstock, sans doute le plus grand rassemblement au monde de porteurs de jeans.

Les coiffures sont aussi un moyen de s'affirmer : "chignon choucroute" à la Bardot, usage intensif de la gomina pour copier la banane d'Elvis…

Et comment parler des années 60 sans faire référence aux agitations du printemps 1968 ?

Le petit train rébus (RTF / ORTF) de Maurice Bruno

L'horloge spirale de la RTF / ORTF de Hourriez

Du twist avec Vince Taylor