Retour page d'accueil
Help

Les années 70 (suite)

Les combats féministes verront la libération de la sexualité, la naissance du M.L.F., et la légalisation de l'avortement défendue par Simone Veil. La pilule contraceptive est entrée dans les mœurs et le Sida n'a pas encore fait son apparition. Cette "parenthèse enchantée" que furent les années 70 laissera à jamais dans les esprits cette idée hédoniste de l'amour libre dans les sociétés occidentales.

C'est la fin de la guerre du Vietnam. Le symbole "Peace and Love", emblème des opposants à l’armement nucléaire dessiné en 1958 par Gerald Holtom, est largement repris par le mouvement hippie et devient aussi l’emblème de la contre-culture.
1971 marque la naissance de Greenpeace ; le mouvement écologiste commence émerger.
La grande sécheresse de 1976 : phénomène lié au réchauffement climatique ?...

L’audace est sans aucun doute ce qui définit le mieux la mode de ces années 70. Les différents courants culturels de cette période tendent vers l'extrême et osent tout. Qu'ils soient hippies, punks ou fans de disco, ils s’expriment aussi bien à travers la musique qu’à travers leurs tenues vestimentaires.

La libération de la femme et mai 68 ont fortement influencé la mode : le pantalon devient unisexe, les femmes portent les cheveux aussi bien courts que très longs et les ventes de jeans en Europe explosent. Les jeunes s'abreuvent du son rock des Beatles, de Jimmy Hendrix, des Led Zeppelin, etc. Les hippies introduisent le pantalon patte d’éléphant qui restera l'un des symboles de la mode de cette décennie et sera bientôt adopté par le mouvement disco.
Le groupe ABBA se produit en combi pantalon et chaussures plateformes et les Bee Gees portent le fameux col pelle à tarte.
Le mouvement punk débarque en 1976 avec en tête de file les anglais des Sex Pistols et les américains des Ramones. Leur style vestimentaire s’impose auprès de leurs fans : tartan, jeans troué sous un kilt, épingles à nourrice, bracelet à clous et bottes Doc Martens.

Et la déco dans les années 70 ?
Andy Warhol révolutionne l’art avec ses créations mémorables.

Dans les foyers, place aux couleurs vives, au "flashy", aux motifs et formes kaléidoscopiques, psychédéliques. Le mur est souvent peint en deux tons, mais on préfère le papier peint qui est plus dans l’air du temps.

Le mobilier comme les équipements ménagers se veulent surtout et avant tout ludiques et innovateurs avant d’être fonctionnels et pratiques.

Les matériaux sont lisses, synthétiques, brillants comme le plexiglas, le formica, la résine ou encore l'inox. L’ambiance vise l'anticonformisme : fauteuils en forme de bulles colorées ou transparentes suspendues, tables basses en verre fumé et pieds en tube inox, lit en forme de soucoupe volante, fausses fourrures sur le sol ou sur un fauteuil.

On recycle les matériaux pour en faire des luminaires ou autres objets de déco. Tout est permis en terme de couleurs, textures et formes.

Quelques musiques des années 70

Publicités des années 70